Appel aux interprètes

Le Mat chanté par Laure-Emmanuelle, Camille et Lucie

le-mat-3g-aff-1200

Enfin, nous y voilà :
« l’opération Le Mat » est lancée.

Et c’est avec un trio réunissant trois générations que le coup d’envoi est donné. Camille, sa mère Laure-Emmanuelle et sa grand-mère Lucie, qui portent toutes les trois le nom de LaSalle, seront donc les premières à nous livrer leur version de cette très belle chanson de Gilles Legault, qui avait été interprétée en 1979 par France Charron sur l’album Connivence 2.

Leurs voix ont chacune leurs propres couleurs, malgré un certain  «  air » de famille. Dans celle de  Laure-Emmanuelle,  on entend  l’eau et le vent. Sa voix coule, et elle chante comme elle respire.  Dans la voix de Camille, on perçoit comme un élan vers la beauté, un désir de déployer ses ailes. Et dans celle de Lucie, on entend des années de musique en gang (percussions, ateliers de chant, impros) et une fréquentation de tous les jours  de sa grande amie  la musique.

Camille suit  des cours à l’école de chant et de théâtre musical l’Artishow. Elle chante et joue du piano avec  autant de cœur que de talent. Laure-Emmanuelle, qui a commencé à chanter très jeune, entre autres avec le chœur familial Crescendo,  chante régulièrement lors d’événements rituels, cercles de femmes, etc., et prête de temps à autre sa voix  aux productions de Shakti Musique.  Lucie – alias mamie Lu, pour ses trois petites-filles -,  a toujours réservé une place unique et précieuse au chant dans sa vie. Elle est  entre autres  une des plus fidèles et anciennes membres du  Chœur Nomade.

Le chant et l’amour de la musique sont  un courant d’énergie, un don naturel qui a traversé ces trois générations et qui les réunit ici.

 

Écouter Le Mat interprété par Laure-Emmanuelle, Camille et Lucie :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Paroles et musique: Gilles Legault
Guitare: Louis Trudel
Arrangements, cordes: Charles Fairfield

18 réponses »

  1. Comme c’est beau! Les voix sont sublimes et ce qui me toucher profondément c’est de voir comment le fil s’est finement tissé au gré de trois générations….. Je le sais, je le sens, la bonne amie de Lucie, la musique est ravie de votre interprétation intergénérationnelle!

    Féliciations à Shakti pour cette initiative!

    J’ai très hâte de prendre connaissance des autres surprises entourant le Mat.

    • Un commentaire comme celui-là recharge les piles, donne envie de se dépasser encore et encore. Merci, Guy.

  2. En écoutant ces voix mélodieuses remplies de douceur, j’ai eu l’impression de m’approcher du paradis. Toutes mes félicitations à ces interprètes.

    • Je transmets le message, Lucille. Je te remercie encore une fois de nous laisser tes appréciations. C’est chaque fois comme du vent dans nos voiles.

    • Ta première phrase est si belle qu’elle pourrait bien commencer une chanson… un roman… une lettre… ou un commentaire, de toute évidence:) Je te remercie au nom du trio La Salle.

  3. Fou comme la voix ne vieillit pas! J’ai connu Lucie Lasalle il y a exactement quarante ans. La vie a fait en sorte que nous ne nous sommes pas revus depuis. Et je retrouve sa voix chaude et déterminée tout à fait intacte. Et en prime, les belles voix de sa progéniture. Du bonbon! Bravo!

    • Oui, nous voilà à une étape de notre vie où des mots comme « il y a 40 ans » deviennent monnaie courante. Comme tu as pu le voir, par contre, les filles La Salle surfent assez gracieusement sur la vague du temps. Je leur transmets ton message, avec bonheur:)

  4. Comme c’est beau ! Merci cousine Lucie, petite-cousine Laure-Emmanuelle et minuscule cousine Camille.

  5. Vos mots me font chaud au coeur. Certains comme surgis d’un passé que je croyais enfoui sont empreints de sonorités bien vivantes, Je me rappelle vos visages d’il ya quelques décades et j’entends toujours vos voix si je ferme les yeux. Un gros merci de ma part et de celle de ma fille et petite-fille. J’ai très très hâte d’entendre les autres versions……

    Lucie

  6. Une rencontre sur le train Ottawa-Montréal, une conversation bien intéressante, un cadeau inoubliable! Trois générations réunies dans un chanson. Un véritable plaisir! Mon clavier anglais n’a pas d’accent. Moi par contre, j’en ai pas pour chanter mais pour apprécier. Merci.

  7. Extremement touchant… Superbe interpretation. Vos voix sont sublimes. C’est bon de te voir et de t’entendre, Lucie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s