Michel Boileau

Quand il était petit garçon, la grammaire était encore enseignée à l’école, dans les règles de l’art. Il est donc d’une génération qui a appris à écrire  avec application. La beauté de la chose, dans son cas, c’est que chemin faisant, il a aussi appris à aimer les mots, leur musicalité et leur extraordinaire force d’évocation.

On retrouve tout cela dans son dernier livre, Valises à la mer, qui a été publié en 2012 aux éditions Vents d’Ouest. L’atmosphère y est à la fois ludique, onirique et profondément existentielle. Qu’est-ce que la vie? Quel en est le sens profond et la finalité? Ces questions semblent se poser d’elles-mêmes, à chaque page.

Récemment, Michel a répondu à l’invitation qui lui avait été lancée de nous envoyer un texte, question de voir si quelqu’un aurait une musique et/ou des images à proposer pour le compléter. Les cosmos, le poème qu’il nous a fait parvenir, a déjà l’essence d’une chanson. Une très belle chanson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s