Appel à tous

Petite chanson va loin…

C’est bien connu, les petites chansons, à peine sorties du nid, prennent leur envol dans l’azur et migrent aux confins de la terre .

24h-paix-dans-le-monde

Dans notre dernier article, nous lancions un appel de textes, musiques et chansons pour faire connaitre la cause des filles dans le monde. Lire l’article

Depuis, nous avons reporté la date de publication pour donner plus de temps aux artistes. À ce jour, quelques textes ont été écrits, et deux chansons ont été enregistrées. Ces deux dernières chansons se sont envolées très loin, ayant été partagées sur la toile planétaire lors de l’évènement des 24h pour la paix dans le monde!

« Ohé, les filles »

Écrite dans le creuset de l’aventure de Shakti Musique, la chanson « Le temps est venu » a été conçue comme un cri de ralliement Sur une mélodie aux accents africains et accompagnement de Djembé, ce « Ohé, les filles » s’avère contagieux et se propose même de devenir viral. Nous vous en proposons une première interprétation par Micheline Scott. Quelqu’un, ou un groupe, ou encore une chorale serait-il prêt à en proposer une autre interprétation afin que le cri de ralliement se décline en plusieurs couleurs? Vous trouverez les paroles et le mp3 à l’adresse suivante : http://www.24hpourlapaix.org/fr/content/arts-pour-la-paix

À la même adresse, une deuxième chanson à écouter, intitulée fille de la terre, écrite et interprétée par Micheline Scott. Il s’agit d’une création puissante qui parle de solidarité entre filles oubliées :

Les chants nous rallient filles de tous les pays
Qu’importe la couleur de vos corps voici l’heure
De joindre nos voix, de tendre nos mains
Vous avez le choix de changer vos destins

______

Texte d’une jeune fille – En attente d’une musique

Nous avons reçu un texte d’une jeune fille, Julia, qui au travers de simples paroles réussit à nous faire deviner ce que vit une fillette qui se voit privée d’éducation alors que son frère y a droit.  Nous aimerions rendre hommage à ce texte au moyen d’une musique qui puisse entièrement soutenir la cause qu’il défend. Rappelons que près de 29 millions de fillettes n’ont pas accès à l’éducation dans le monde. La chanson de Julia s’inscrit ici dans la même lutte que celle menée par la jeune pakistanaise Malala Yousafzai, nominée au Prix Nobel de la paix eu 2013, et qui a  défendu le droit des filles à l’éducation depuis l’âge de 13 ans, au péril de sa vie.

Musiciens, à vos claviers, c’est pour une bonne cause!

Pourquoi Noah y va et pas moi ?

Julia – 2013

Il paraît que là-bas , c’est l’paradis
ça ne peut pas être pire qu’ici
J’ai vu des enfants en revenir
Maman , j’ai vu leurs sourires
Leurs yeux pétillants quand il parlait d’avenir

Ils ont des rêves comme moi  tu sais
Nous sommes tous des enfants et pourtant
Quelque chose nous sépare

Maman ,
Pourquoi Noah y va et pas moi ?
Il dit que nous n’avons pas les mêmes droits
Mais ça veut dire quoi ?
Maman ,
Pourquoi quand je demande à Papa
Il me dit que je suis une fille et que c’est comme ça ?
Maman , pourquoi ?
Qu’est ce que les garçons ont de plus que moi ?

J’ai suivi mon frère un matin
Qu’il s’en allait là bas
Des élèves jouaient et je crois bien
Qu’ils étaient heureux d’être là
A première vue l’endroit n’avait rien de spécial
Mais quand j’y suis entrée
J’ai découvert ce monde incroyable

Maman ,
Pourquoi Noah y va et pas moi ?
Il dit que nous n’avons pas les mêmes droits
Mais ça veut dire quoi ?
Maman ,
Pourquoi quand je demande à Papa
Il me dit que je suis une fille et que c’est comme ça ?
Maman , pourquoi ?
Qu’est ce que les garçons ont de plus que moi ?

Des tables , des chaises , une odeur de craie
Les élèves assis et attentifs
Rien de plus banal pour quelqu’un qui connaît
Mais pour moi le spectacle était beau à regarder
Et du mot  » école  » c’est le seul souvenir que j’ai gardé .

Maman ,
Pourquoi Noah y va et pas moi ?
Il dit que nous n’avons pas les mêmes droits
Mais ça veut dire quoi ?
Maman ,
Pourquoi quand je demande à Papa
Il me dit que je suis une fille et que c’est comme ça ?
Maman , pourquoi ?
Qu’est ce que les garçons ont de plus que moi ?

Un jour peut-être j’arrêterai de travailler
J’irai rejoindre ces visages heureux
Que je n’ai jamais pu oublier
Ils ont des rêves comme moi tu sais
Nous sommes tous des enfants et pourtant
Quelque chose nous sépare

Maman ,
Pourquoi Noah y va et pas moi ?
Il dit que nous n’avons pas les mêmes droits
Mais ça veut dire quoi ?
Maman ,
Pourquoi quand je demande à Papa
Il me dit que je suis une fille et que c’est comme ça ?
Maman , pourquoi ?
Qu’est ce que les garçons ont de plus que moi ?

Nous sommes tous des enfants et pourtant
Quelque chose nous sépare …

Texte de la jeune parolière Julia – Novembre 2013 – En attente d’une musique

_____

Un texte de l’artiste Lise Careau, écrit et lu à l’occasion de la Journée internationale des filles :

Journée internationale des filles – 11 octobre 2013

Je ne puis être la voix de toutes ces filles…
petites et grandes
que l’on opprime, contrôle, blesse et brise

Mais je puis être ma voix, solidaire de la leur
au pays d’enfance, de gravier et de violence
de silence et de peur…

Aujourd’hui, debout sur mes deux jambes,
ma voix s’allume pour leur tendre la main
en cette Journée internationale des filles

Des FILLES… des FILLES,
dont je suis moi-même une particule… molécule, de toutes mes cellules

Petite particule vibrante… chant de résonnances
Fière d’être des vôtres, fille-femme bien vivante
de tout mon cœur, mon corps et mon âme
Avec mon goût d’apprendre et de faire

Vous, qui riez-pleurez… Vous qui appelez à l’aide
de mille manières, chez nous comme chez vous
Je vous entends… et je me demande…

Connaît-on les statistiques du courage
celles de la persévérance, de l’espérance
de la combattivité et de la résilience?

Peut-on mesurer la force de l’entraide
Le pouvoir de la confiance
La puissance de l’amitié?

Filles du monde

Je rêve d’un temps où…
consolation, conciliation, réconciliation
viendront consolider votre désir de vivre
votre force et votre joie

Je rêve d’une terre à ciel ouvert où…
vous toutes, filles et fillettes de toutes les cultures, toutes les races,
aurez le droit de jouer, rire, apprendre et rêver
en toute sécurité…
en TOUTE SÉCURITÉ! À l’air libre

On dit que la vie est mouvement
que rien n’est parfait… que tout est perfectible

Je sais…
La nuit suit le jour comme le jour succède à la nuit
L’aube toujours revient… après la traversée de la nuit

Je crois dans la force de la vie
je crois en vous, filles d’ici et de partout

Et s’il arrive parfois que le chant des oiseaux s’éteigne
Ne désespérez pas!
C’est peut-être simplement que ces oiseaux
se sont envolés en vous…
pour prêter leurs voix, donner des ailes
à votre chant de LIBERTÉ!!!

______

Toujours dans les sujets à dimension internationale, voici un petit hommage à « Madiba », écrit par Mireille Lavoie, en guise d’adieu à Nelson Mandela.

Pour Madiba

Hier, tu es parti

 et comme il y a un temps pour chaque chose,

ce qui monte dans nos cœurs aujourd’hui,

c’est la tristesse,  immense.

Laissons couler les larmes.

Bientôt  viendra la gratitude

en souvenir de ce  chemin que tu as parcouru,

en éclaireur,

et que tu nous as  invités à suivre

pour guérir de la haine,

apprendre le pardon

et la réconciliation.

Ton  vieux corps fatigué a fini son voyage

et c’est très bien ainsi.

De notre côté, nous allons essayer

d’être dignes, chaque jour,

de l’héritage que tu nous as confié.

Repose en paix, Madiba

madiba

Shakti Musique vous souhaite une nouvelle année habitée par la créativité, la ferveur et la paix.

Plusieurs projets sont en cours de réalisation. Le feu sacré est bien allumé. Bienvenue 2014!

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s