En primeur

En primeur: « A day like today », d’Alexandre Lavoie, avec Montréal City Lights

montreal_city_lights

Ce que vous entendrez ici est un « rough cut » de la chanson A day like today, qui a été enregistrée au studio nCode, à Ottawa, pas plus tard que dimanche dernier. Autrement dit, « c’est tout droit sorti du four ».

Donnez-nous vos premières impressions, laissez-nous vos commentaires!

A day like today

On a day like today

On this beautiful Earth

I ain’t got much to say

Cause I got what I need

I ain’t trying to please you

I ain’t trying to leave

But if it’s without you

Then it’s how it’s gotta be

 

Sometimes I feel like something’s gotta give

I stand, I kneel, then learn to live again

For all of the times that I wanted to cry

All of the reasons my heart was denied

Here’s me giving up

I think we’ve had enough

 On a day like today

 

On a day like today

On this beautiful Earth

It’s all OK

 I got what I deserved

The moon is slowly rising

And I’m not coming home

It’s another new beginning

I have to face alone

 

Sometimes I feel like something’s gotta  give

I stand I kneel, then learn to live again

For all of the times that I wanted to cry

All of the reasons my heart was denied

Here’s me giving up

I think we’ve had enough

On a day like today

_____

Paroles, musique, guitare et voix principale: Alexandre Lavoie

Voix et clavier: Dominique Moisan

Batterie: Bernard Deslauriers

Basse électrique : Philippe Pilon

Enregistrement et mixage: Charles Fairfield

Au cours de cette session d’enregistrement, un vidéoclip a également été tourné. Nous aurons le plaisir de l’accueillir dès sa sortie sur Shakti Musique. Ça porte à trois le nombre de vidéoclips qui ont été réalisés au cours de la dernière année à partir de chansons d’Alexandre Lavoie. Avec son groupe, Montréal City Lights,  il a aussi lancé un premier CD éponyme récemment. On peut dire que l’année aura été prolifique.

CovCD-CityLights

17 réponses »

  1. Je rejoue en boucle « A day like today » ce matin – quelle bonne chanson! J’adore ta voix rauque un peu country qui se marie parfaitement avec le style, le rythme, le mood de la chanson. Une chanson qui est prête à faire son chemin! Bravo, vraiment Alexandre, à toi et à tes amis musiciens! Pour cette tune-là et pour les quatre autres très, très belles chansons que j’écoute très souvent sur City Lights. Une chance qu’il y a des gens comme vous pour mettre en mots et en musique ce que vous portez; toutes ces émotions et ces histoires qui nous font vibrer, comme en échos. XXXX Dominique (la mère de Gab-Hihi!)

    • Merci pour les bons mots. J’assume de plus en plus ma tendance country. Je te filerai une copie physique du cd la prochaine fois. xox

  2. Quelle excellente chanson! Je l’écoute, la réécoute et la réécoute encore.
    On ne sait pas encore ce qui va lui arriver, mais elle a tout ce qu’il faut pour faire le tour du monde. On sent qu’elle a le vent dans les voiles et qu’elle serait bien accueillie partout sur cette « beautiful Earth ».
    Bravo Alex!
    Bravo aussi Dominique et Montréal City Lights!

    • Merci c’est trop gentil :). J’aime bien l’image du vent dans les voiles parce que je voulais justement un feeling d’une toune qui respire.

      • En fait, il faudrait qu’elle soit envoyée à des stations radio country. Je suis sûre qu’il y aurait une bonne réponse.

  3. OUI. Ça vient réveiller « un des dormeurs en attente », qui s’émeut, acquiesce. Et cela sans que je comprenne les paroles.
    Ces paroles sont elles disponibles à la lecture ? Je peux lire l’anglais mais chanté, seuls quelques mots prennent vie.

    Merci

  4. Cette chanson est très belle, toute prête à voyager! Et j’aime bien ce qu’elle semble dire en filigrane : parfois la vie ne nous paraît pas très tendre, mais elle nous donne toujours de quoi avancer, trouver notre vrai chemin; alors autant céder et l’écouter… L’interprétation est sensible et solide à la fois, bravo et Alexandre et ami-e-s musiciens et chanteurs!
    Sylvie (la maman d’Anouk)

    • Merci Sylvie. En effet c’est l’essence de la chanson. Savoir se relever suite aux difficultés et lâcher prise vis-à-vis ce que l’on ne peut pas changer. Et comme clin d’oeil à notre ami Cabrel « ya des moments tellements beaux ya que le silence pour le dire ». xox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s